Indonesie

Indonésie : Sumatra, le bilan

Après avoir passé presque un mois sur l’ile de Sumatra, il est temps de faire mon bilan, avant de décoller pour la Chine.

Il est difficile de décrire la beauté de Sumatra. Tout est tellement vert. Cela respire la fertilité. Les forêts sont tellement denses que l’on ne parvient pas à distinguer les troncs des arbres. De loin, lorsque l’on observe les collines, le paysage donne l’impression qu’une fine couche de coton ouate a été jetée du haut du ciel pour recouvrir la montagne. C’est dense et léger à la fois. Un peu moelleux.

C’est sublime.

J’ai beaucoup voyagé de jour contrairement aux précédents pays et je ne le regrette pas. Certes, on perd une journée dans les transports, mais la beauté des paysages vaut largement ce petit sacrifice : des champs de rizières encerclés par les montagnes environnantes, elles-mêmes recouvertes d’une épaisse forêt, la traversée de villages dont les maisons sont peintes en rose, bleu, vert flashy et parfois de plusieurs couleurs.

En parlant de maison, j’ai eu un énorme coup de coeur pour les maisons Batak (anciennes tribues cannibales du lac Toba) Je ne sais pas ce que j’ai préféré : les frises pleines de formes très agressives ou les masques plus ou moins effrayants, sculptés dans le bois.

Pour ne rien gâcher, tout le monde est absolument adorable. La communication est parfois compliquée. Tout le monde ne parle pas anglais, mais cela rend l’expérience plus enrichissante.

Deux bémol :

  • ils pensent souvent que sous prétexte que tu ne parles pas indonésien, tu ne vas pas te rendre compte qu’on parle de toi. C’est franchement désagréable quand vous êtes face à des personnes qui sont mortes de rire et quand tu sais que tu es le sujet de la rigolade. Malheureusement, ce n’est pas spécifique à l’Indonésie et les impolis sont partout…
  • Les indonésiens fument beaucoup trop et absolument partout ! Même dans le minibus, et même s’il y a de très jeunes enfants à l’intérieur. Pas top.

A part cela, j’ai passé presque un mois ici et j’avoue que c’est trop court. La région est grande et tout déplacement demande de longues heures de trajet. Je n’ai pas pu faire tout ce que je voulais, mais pas de regrets.

C’était parfait 🙂

Je ne peux que vous inviter à découvrir Sumatra par vous même.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.