Laos

Laos : Vang Vieng vue du ciel

Vang Vieng, au nord de Vientiane est la capitale du tubbing.

En gros vous descendez le cours du fleuve sur une chambre à air de tracteur, en vous arrêtant de temps en temps dans les quelques bars qui jonchent la rive, pour boire quelques bières; jouer au volley et autres jeux de plein air.

Pour la petite histoire, il y a quelques années la ville a dû faire face à un très grand nombre d’accidents, dû à une consommation excessive d’alcool, entraînant noyades et autres accidents moins dramatiques, mais tout aussi gênant. Aujourd’hui, les choses ont changé et les descentes sont un peu plus encadrées, ce qui ne l’a rend pas plus passionnante pour autant !

Du coup, plutôt que de me laisser dériver pendant de longues heures sur une bouée inconfortable, perdre mes lunettes de soleil, déchirer mon t-shirt ou finir à moitié saoule en plein soleil (comme tout le monde), j’ai opté pour une activité plus onéreuse, mais un peu plus originale : un tour en montgolfière ! (80$ pour 35 a 40 minutes dans les airs)

C’était une grande première pour moi, j’ai donc fait le vœu de finir en un seul morceau^^

Il y a deux options intéressantes : Le lever et le coucher de soleil. J’ai choisi la deuxième, n’ayant définitivement plus la force de me lever avant 9h du matin. Oui, je sais ce que vous pensez, mais sachez que :

1) Je ne suis pas vacancière, je suis backpackeuse (donc je fais plein de trucs fatigants)

2) Je suis vintage (je n’ai plus vingt ans)

3) Me lever une fois de plus à 5h du matin pour voir le lever de soleil caché par un gros nuage, ne me fais plus vraiment rêver :p

Je m’égare en justification inutiles…

Donc, rendez-vous à 16h30 devant ma guesthouse. On vient me récupérer archi ponctuellement (c’est tellement rare en Asie, que cela mérite d’être souligné) et on m’amène dans la cour d’une école encore remplie d’enfants. Je m’attendais à un départ depuis un champ, mais la cour de l’école c’était plutôt marrant.

J’ai failli en rater le départ, trop concentrée à prendre en photo toutes ces petites têtes brunes. Le décollage secoue un peu et puis il fait une chaleur infernale, à chaque fois que le pilote allume son briquet géant.

Enfin, une fois dans les airs, c’est tout simplement magique. On voit toute la campagne environnante sous une perspective différente. Qu’est ce que c’est beau ! C’était un peu brumeux , mais cela n’a pas gâché la vue. C’est vraiment très impressionnant et un peu angoissant en même temps. A 800 mètres d’altitude, on se sent comme une brindille.

Je recommande le petit tour en ballon avec quelques réserves tout de même : des clients ont raconté sur tripadvisor avoir atterri dans les arbres et avoir été attaqués par une horde de fourmis rouge géantes. Comme on dit en anglais : shit happens !

One Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.