Birmanie

Un mois en Birmanie, mon bilan

300 000 touristes par an recensés en 2012. Autant vous dire que ce n’est rien. Cela rend le voyage en Birmanie encore plus attrayant.

J’ai eu un vrai coup de coeur pour la population birmane, qui est d’une gentillesse à toute épreuve. Si tout le monde était aussi gentil et accueillant, tout le monde serait plus heureux et il y aurait des arc-en-ciel et des licornes 🙂

Enfin tous ces sourires cachent quand même une situation complexe et délicate pour les birmans, qui vivent sous un régime militaire depuis longtemps maintenant et qui a connu des répressions sanglantes.

Certaines zones sont strictement interdites aux étrangers. J’ai rencontré un allemand qui est entré en zone restreinte en taxi.

Quand il a fini par se faire repérer à peine arrivé à destination, il a eu droit à tout une série de questions de la part de la police (nom du chauffeur qui l’a déposé, plaque d’immatriculation etc…)

Si la police retrouve le chauffeur en question, il risque trois mois de prison.

Pas de panique, le jeune homme en question n’était pas en mesure de donner de détails sur le véhicule et le chauffeur, mais il n’a pas omis de mentionner que tous les postes de contrôle avaient été franchis avec succès parce que les policiers dormaient à chaque fois 😉

Oui, parce qu’en Birmanie, la sieste c’est un art de vivre. Même au contrôle de sécurité de l’aéroport ça dort :p

Enfin je m’égare…

 

Warmly welcome and Take care of tourist

 

Tout ça pour dire que je vous invite à découvrir la Birmanie le plus vite possible. Vous rencontrerez difficilement pays plus accueillant.

« Warmly welcome and take care of tourist » est affiché un peu partout dans le train, les bus etc…destiné à rappeler aux populations locales qu’il faut être gentil et accueillant.

Ce n’est pas innocent bien évidemment, mais ça fait du bien 🙂

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.